15/10/2006

Un seul frôlement de manches fait naître l'amour/Proverbe Japonais

Vendredi soir, nous sommes allées avec ma Chôse dîner chez une voisine nouvellement retrouvée. Elle a une petite du même âge que la mienne et vient de se séparer après 18 ans de vie commune.
Je suis ressortie de chez elle mal. Curieusement ma fillotte aussi.
La meuf m’a parlé non-stop de ses nombreuses aventures ces 3 derniers mois. Et qu’elle couchait depuis 12 ans avec le mec de sa meilleure amie… Je n’ai pas vraiment de sens moral et tout-ci, tout-ça, mais instinctivement je me suis dit que cette nana, il ne fallait pas trop la fréquenter si je voulais pouvoir respirer normalement. De plus sa fille a dit à Loubna « Tu le sais que ta mère est grosse ? » le genre de chose que j’arrive à affronter normalement avec un petit discours à ma sauce mais là, veille de rdv galant, ça m’a mise minable….

Alors j’ai appelé mama Clooney. Depuis quelque temps, elle est celle qui panse mes plaies. (Spéciale dédicace à Miss Kito au passage)( en fait, j’en ai des potes à qui parler)( c’est beau).
La Clooney est toujours à l’écoute avec les mots qui sonnent justes et qui font du bien là où ça fait mal. Nous passons en moyenne une heure min. au téléphone par jour. Un truc de malade.

ANYWAY

Après m’avoir dit que j’étais la plus belle et la plus intelligente, elle m’a conseillé de regarder un documentaire sur la 3. Une femme naît sans bras. D’à peine un mètre.
Une heure plus tard, j’avais cessé de pleurer sur mon sort. Grande leçon de vie, d’humilité. Cette femme artiste peintre est une battante qui décide de faire un bébé toute seule malgré son handicape. Elle s’assume comme elle est et reconnaît que c’est le regard des autres qui vient ébranler sa confiance.
Un peu ce que je ressens par rapport à mon embonpoint (yeurk de mot, beurk pas beau). Je suis ronde, le mot, les formes me vont . J’ai mis du temps avant de pouvoir me regarder dans une glace et j’étais nettement plus mince à l’époque. La preuve en est que, je fond, je maigris et sans faire partie des Pros ANA. À la limite, je suis pro ANALE et j’arborerais volontiers un bracelet marron au lieu du rouge que portent les adeptes de l’anorexie (ok) (mais ça fait quelques jours que je la sors celle-là, peux pas m’en empêcher)…

En parlant cul, héhéhéhé (j’aurais dû présenter le journal TV, chuis trop forte en transition), je reviens d’un voyage en caravane, au milieu de nulle part sous un ciel étoilé. C’était bien, c’est de mieux en mieux. L’Homme des bois se dévoile, il me plait. Nous nous sommes quittés alors qu’il faisait nuit, jour de marché oblige. Suite au prochain épisode. Chi va piano, va sano est mon leïtmotiv.
Bonne journée

medium_Dancers_at_Club_Ebony_small.jpg


-Can't Take My Eyes Of You/ Franck Valli-

Commentaires

guapa mia ...
je suis contente pour toi ...
yep !
des bises

Écrit par : Blacky | 15/10/2006

ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : gucci | 15/10/2006

Tu es grosse ?
Je suis sûre que non !
J'aime pas ces sacs d'os , surtout ceux qui défilent en faisant la gueule !
Je mesure 1m 60 ( avec ma maladie j'ai perdu 7 cm) et je pèse50 kg pile je ne sais pas si c'est tout bon , mais j'ai pas l'air maigre !
Quand je faisais 1 m67 je pesais déjà 50 kg , des fois je me dis que c'est drôle !!!!!

Écrit par : khate | 15/10/2006

Tu écris bien. Vraiment.

Écrit par : TPT | 15/10/2006

si seules les grandes minces ont droit au bonheur .....alors où va le monde ???
Moi aussi je suis une ronde , je me bats depuis des années avec ça , jeune j'étais hyper mince .... J'ai eu du mal à me supporter , en plus j'entamme la ménopause parait que ça n'arrange rien côté poids .... bon ! ben je sais bien , je n'aurais jamais les jambes d'Adriana Carembeu , je reste avec mon mètre 49 ( s'il vous plait , pas 50 !) et 65 kilos ( enfin je triche j'crois bien 67 ) ....J'fais avec .... et je me porte pas si mal en définitive , avec , ou sans prince charmant ..... garde le moral !!!! et la forme ( non , j'ai pas dis , les formes ....rires ....)

Écrit par : Debla | 15/10/2006

khate: en fait le sujet n'était pas mon prob de poids mais le fait que l'on peut se sentir the queen of the world et restée sensible aux regards des autres. On ne devrait retenir que le positif, le reste c'est bullshit.....
TPT: et ben c gentil ça! merci!
Debla: je garde mes formes, j'y tiens moi madame :)

Écrit par : gucci | 15/10/2006

et les deux baffes, à la gamine odieuse, tu lui a collé, j'espère ?

Écrit par : zelda zonk | 15/10/2006

merci ma belle. C'est si compliqué pour nous les femmes ces histoires de poids. Je ne me résouds pas à dire que non, on s'en fout, peut importe le poid, c'est l'âme qui compte. Non, je ment si je dis cela.

Écrit par : mrsclooney | 15/10/2006

des baffes non, je n'ai pas eu envie de lui expliquer la vie à la petiote!
oui ma miss, oui (retombée de l'adrénaline)

Écrit par : gucci | 15/10/2006

C'est quoi cette gamine ? Je crois que je me serais bien énervé si la mienne s'était permis un truc pareil.

Écrit par : Hazam | 15/10/2006

Ben la gamine elle peut encore être excusée d'avoir été mal éduquée mais la mère ?! à part te raconter que c'est une salope (faut être une salope pour se taper le mec de sa meilleure amie merde!!!) elle lui a rien dit à sa gamine...grrrrrrr sa m'exaspère !
Allez hop ! hop! hop! on pense à la cravane, à la nuit étoilée, aux baisers de l'homme...tout va bien :)

Écrit par : kamaa | 15/10/2006

Profite ma fille profite et laisse tomber les salopes qui ne t'apportent rien...

Écrit par : Trublyonne | 16/10/2006

La mère est une salope, la fille une mal élevée... Je sais qu'il faut pas dire du mal de son con de voisin, mais toi tu as de bonnes excuses !
Rien à braire de ce qu'elles disent ou font, tu as ton homme et ta Loubna. Et tu es bien ainsi !

Écrit par : L'Archiviste | 16/10/2006

En effet pense à l'homme des bois. Et puis franchement mieux vaut être ronde avec un homme des bois qui vous fait rêver dans une caravane sous la nuit étoilée, que mince avec un collègue de travail dans un formule 1 entre midi et deux. Non ? (enfin je dis ça mais j'ai testé ni l'un ni l'autre, c'est juste pour la "formule")

Écrit par : bigfish | 16/10/2006

oh lalalalla salope, toute suite les grands mots! y a pas mort d'homme, comme dirait darroussin... juste une tite crise existentielle...Par contre, il est clair qu'en vieillissant il y a des gens que l'on ne peut plus se forcer à fréquenter, question de survie mentale!
Bonne journée!

Écrit par : gucci | 16/10/2006

Bah, on peut pas aimer tout le monde.
Ta voisine doit avoir ses propres pbms existentiels, c'est certain.

Écrit par : ZEL | 16/10/2006

l'important est de se sentir bien dans ses pompes… j'ai survolé le docu dont tu parles et j'ai pas osé aller plus loin… la misere des autres m'est difficilement supportable… oui je sait c'est pas bien…
une fois au ski, une belle et pentue pente… les gens "normaux et en bonne santé" hésitaient à s'y hasarder, et il ya vait des handicapés qui étaient plus ou moins à genoux sur les skis… et la honte pour nous ils l'on descendus tranquillement et vaillamment… j'étais admiratif!

Écrit par : yoyostereo™ | 16/10/2006

zel: afféfure!!
yoyo: misère, misère, je n'y ai pas vu de misère moi mais une grande force!

Écrit par : gucci | 16/10/2006

t'as raison pour la voisine : fréquentation minimale et surtout ne pas lui présenter l'homme des bois,
pas une question de salope, mais le kiff de certain(e) s'est de "se taper" l'amoureux(se) des autres, et ça c'est plutôt malsain - à éviter donc
et puis ce que je trouve malsain dans la remarque de la gamine c'est le "tu le sais", pas tant la remarque car les mômes sont assez fortiches dans le genre (ma nièce vers 5 ans et des bananes : "pourquoi t'as un si gros ventre tata alors que t'as pas de bébé dedans ?"... ahem)

Écrit par : Lelapin | 16/10/2006

Les enfants sont d'une franchise désarmante parfois... La différence avec les adultes, c'est qu'il n'y mettent généralement pas de malice (effectivement, le "tu le sais" est l'exception qui confirme la règle).

Écrit par : L'Archiviste | 16/10/2006

Écrire un commentaire