Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2006

Lorsqu'on a vingt ans, on est incendiaire, mais après la quarantaine, on devient pompier/Gombrowicz

Cela doit être l’approche imminente de la quarantaine. C’est comme cela que j’expliquer ce désarroi et cette urgence qui cohabitent en moi ces derniers temps.
Ok, plus que deux années ½ (je fais comme l’enfant qui tient à son 1/2: je n’ai pas encore 38, plus tout à fait 37, j’ai 37 ans et DEMI).
Mais merde, tout de même.
Cette année, fêter mon anniversaire a été douloureux. Auparavant cela avait toujours été l’occasion d’une fête, d’une bonne pochtronnade (faut pas déconner)
De rassembler des gens qui n’avaient souvent rien à voir (pour le coup, vieillir, ça apprend au moins une chose : cesser de vouloir remplir un vide par du vide).
C’est comme les fêtes de Noël. Qui approchent à grands pas. Les signes émergent de toute part. Contre notre volonté.
S’il n’y avait pas ma fillotte, sincèrement, je me passerais de me mêler à la famille. De me creuser la tête à trouver des cadeaux qui vont autant me ruiner que soulager ma conscience.
Je suis du genre à offrir sans raison précise, juste pour faire plaisir. J’attends rarement une occasion « spéciale » pour ça.
En vieillissant, je comprends de moins en moins ce devoir que nous avons à rendre à nos proches. Cela devrait pourtant être le contraire. Se raccrocher à ses racines, aimer les traditions. Je ne sais pas.
ANYWAY
Chaque femme, à l’approche de la quarantaine, fait son bilan.
Celle qui n’a pas d’enfant. Celle qui n’a pas réussi socialement. Celle qui remet en question son mariage ou son célibat. Celles qui se demande où en sont ses rêves. Celle qui regarde son corps qui en a pris un coup. Ou l’autre qui se sent bien dans sa peau, comme jamais.
Il y a celle qui ne se pose pas de question. Celle qui est fatiguée et qui aspire à plus de sérénité. Celle qui regrette. Celle qui espère. Celle qui a peur de vieillir seule. De ne plus jamais être désirée.
Et bien pour ma part, c’est l’urgence d’avancer. D’arrêter de se cogner contre le mur. De trouver l’ouverture espace-temps. Comme si j’étais dans une galerie des glaces.
Je me souviendrais toujours (ça y est je radote). J’avais 13 ans et j’étais restée coincer au milieu des vitres ou des miroirs. Peur panique. Impossible de trouver la sortie. Comme un aveugle dans un labyrinthe.
Et bien j’en suis là aujourd’hui.
Bonne journée
En attendant, la pré-quarantenaire ne perd pas le nord, elle va reluquer Gérard Lanvin à une avant-première, là aussi faut pas déconner !

medium_sjff_01_img0488.jpg


-Jem/Tiger, my Friend-

Commentaires

C'est grave si on fait le bilan 6 ans ET demi avant ?

Écrit par : L'Archiviste | 21/11/2006

heu ça doit être un autre cas mon cher, le post trentenaire???

Écrit par : gucci | 21/11/2006

oh Bon Dieu, tu m'en fous, un coup de blues...Dans 4 mois, je change de dizaine, j' essayais de ne pas y penser mais voilà que tu me mets le nez dedans...

Écrit par : zelda zonk | 21/11/2006

Je reviens aujourd'hui et tu es aussi désabusée que samedi !
A quoi ça sert de se désoler ou d'appréhender le temps qui passe , jalonné d'anniversaires qui reviennent immanquablement chaque année à la même date !
Une chose est sûre , c'est pour tous la même chose , évidemment les bilans sont différents mais il faut apprendre à accepter , c'est dur mais on peut y arriver ... si on le veut vraiment .

Écrit par : khate | 21/11/2006

ben heu non ça va! c une constatation, y a pas le feu au lac ou mort d'homme comme dirait l'autre!!! j'essaye de comprendre et d'avancer, chacun son truc effectivement!

Écrit par : gucci | 21/11/2006

Bon, alors en avant !

Écrit par : L'Archiviste | 22/11/2006

C'est le temps du bilan pour beaucoup alors !!! car je suis dans le même état d'esprit ..... mais j'ai 14 ans de plus que toi ( enfin presque , j'aurais 54ans le 2 Décembre ) donc là le bilan est encore plus compliqué !!!
Alors pour Cannes , quand tu veux , ou bien j'ai l'intention d'aller le week end du 2 à Tarascon chez ma Gitanie .... tu pourrais venir faire un saut ( de puce , t'es pas loin )

Écrit par : Debla | 22/11/2006

quelle programme ma Debla! allez te voir dans ta gitanie! pourquoi pas? Tarascon est une bien belle ville, si je peux, je viens!

Écrit par : gucci | 22/11/2006

Dans qqs moisn je tournerai 50 ans et je n'ai jamais été aussi bien dans ma vie, le corps souple, les rides acceptées, le yoga pratiqué, les livres lus, les rencontres faites et à faire, Heu-reuse !

Écrit par : Bérangère | 22/11/2006

il y a une phrase d'higelin qui dit "avant 50 ans on est jeune et beau, après 50 on est...beau !"
il y a aussi une phrase de v hugo qui dit "il y a du feu dans les yeux des jeunes gens, et de la lumière dans ceux des vieillards"

Écrit par : bigfish | 23/11/2006

mais je veux bein te croire, mon Big.....

Écrit par : gucci | 23/11/2006

Écrire un commentaire