Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2006

Girls Power

Aujourd’hui c’est la journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes.
LA VIO-LEN-CE FAITE AUX FEMMES
J’ai vécu avec un homme, le père de ma fille, qui est persuadé (cela a été le sujet de longues conversations) que la Femme est inférieure à l’Homme. Vous allez me dire « Qu’est ce que tu foutais avec un type pareil ? » J’étais persuadée que l’Amour pouvait changer les choses. À mon humble niveau. Je n’ai jamais pu le faire changer d’avis.
J’ai un oncle qui, à près de 70 ans, ne sait pas se faire cuire un œuf. Il ne supporte pas que sa femme s’éloigne trop du « cocon » familiale.
J’ai une amie qui s’est retrouvée séquestrer par le type qui n’a pas voulu reconnaître leur enfant. Il l’a battue et violée. Leur fille n’était pas loin.
Une autre qui vient d’apprendre que son père battait sa mère alors qu’elle était enceinte d’elle.
On a toutes des histoires, plus ou moins graves, à raconter sur le sujet. Toutes. De toute nationalité ou milieu sociale.
Violences verbales, physiques, harcèlements, humiliations.

«Les attaques verbales, les humiliations, les menaces, les harcèlements répétés, l'enfermement conduisent la femme à perdre toute confiance en elle, ce qui l'empêche plus tard de se prendre en charge»
«La pauvreté et le manque d'instruction ne sont pas des facteurs significatifs, l'incidence de la violence domestique semble même augmenter avec les revenus et le niveau d'instruction»

• Près d’1 femme sur 10 a été victime de violences conjugales (physiques, sexuelles, verbales, psychologiques) au cours des douze derniers mois.
• Plus d’1 femme sur 10 a subi une agression sexuelle au cours de sa vie.
• Près de 2 femmes sur 10 dénoncent les pressions psychologiques sur leur lieu de travail.
• 1 femme sur 5 a été victime de violences dans un espace public (insultes, vue d’un exhibitionniste, importunée sexuellement ou suivie dans ses déplacements).

« Pour les femmes de 16 à 44 ans, la violence conjugale serait la principale cause de décès et d'invalidité avant le cancer, les accidents de la route et la guerre, selon des statistiques citées par un rapport du Conseil de l'Europe. »

C’est un truc de dingue non ?
On nous immole, nous viole, nous cache.
Dieu est un homme. Pourquoi ?
Autant de questions auxquelles je ne trouve pas de réponses.
La Femme donne la vie. Elle a le droit au respect, de garder sa dignité, son intégrité, ses droits en tant qu’être humain. La Femme n’est pas un jouet.

C’est aussi la sainte Catherine. La journée des Catherinettes
Les jeunes femmes ayant atteint 25 ans qui ne sont toujours pas mariées.
Méfiance les Catherinettes. Méfiez vous du grand méchant Loup…
Bon week-end

medium_P1010017.JPG.jpg

Ce ventre va mettre au monde un petit Anton (et oui ils arrivent pas à se mettre d'accord au Chili)

-Aretha Franklin- A natural woman-

Commentaires

La Sainte Catherine et les Catherinettes c'est pas aussi une forme de violence ?

Écrit par : Hazam | 25/11/2006

ben oui mon haz, hein, mais on va faire comme si tout ça n'existait pas et croire que nous vivons dans un monde d'amour et d'eau fraîche....

Écrit par : gucci | 25/11/2006

Je suis bien d'accord avec tout ce que tu dis !
J'ai vécu toute mon enfance dans une situation inverse et de celle là on parle peut... Tabou je pense. C'est tout aussi laid.

Écrit par : t. | 25/11/2006

c'est à dire ma chère T.?

Écrit par : gucci | 25/11/2006

Il ne faut pas croire que les violences conjugales n'existent que dans des milieux défavorisés .
Je connais une famille , les époux ont autour de la quarantaine , lui est dans un cabinet d'architecte , elle est dans le milieu médical . Il la considère comme un sous-être , il la bat régulièrement et je ne sais pas tout !
Je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai accueillie chez moi , elle refuse de porter plainte et de partir de chez eux .
Elle revient toujours avec lui ...
Comment faire pour l'aider ? Il n'y a pas de solution tant qu'elle refusera de dire la vérité !
C'est une situation qui me dépasse et qui me ronge aussi !

Écrit par : khate | 25/11/2006

Je pense que l'on ne peut pas juger ceux et celles qui connaissent cette douleur. C'est comme de parler à un toxicomane, le déclic ne peut venir que de lui pour arrêter de se droguer. C'est une spirale infernale.

Écrit par : gucci | 25/11/2006

je veux dire pour celle qui reste avec l'homme qui la bat... évidemment la comparaison d'arrête là, on ne peut pas comparer un drogué et une femme battue...j'espère que je me suis faite comprendre!

Écrit par : gucci | 25/11/2006

Salut ma Gucci, heureuse d'être de retour mes pleins de lecture en retard :)

Pour cette note moi je peux juste parler de ma grand-mère paternel, c'était elle la "terreur", comme quoi...mais c'est clair ça n'a rien de comparable

Je t'embrasse

Écrit par : kamaa | 26/11/2006

En effet oui on a toutes des histoires à raconter .... Mais ya enormement de choses à changer et sr ce point j'ai du mal à croire qu'un jour ca avancera ....
Le bidon de ta sista est magnifique sur cette photo ... et Anton personellement j'adore ...
Des bises et bon dimanche ...

Écrit par : Blacky | 26/11/2006

Écrire un commentaire